THÉÂTRE Agrandir l'image

THÉÂTRE

En savoir plus

De l’atelier de serrurerie à la salle de théâtre

Entre 1791 et 1794, Charles Clayette, maréchal-ferrant près de l’ancien Couvent des Cordeliers, achète des bâtiments situés rue Jehan de Meung (actuels numéros 16, 18 et 20) pour y exercer la profession de serrurier. Son fils ajoute à la serrurerie le travail de la mécanique. 

A la mort de son père en 1839, le fils aîné de la famille, Charles, fort de sa formation d’ingénieur, prend la direction de la petite entreprise familiale qu’il développe de manière significative :

- achat de machines à vapeur (2 CV en 1848 puis 6 CV en 1867),

- multiplication par trois de la surface de l’entreprise : de 1852 à 1861, achat des parcelles de terrains entre les rues des Mauves, du Trianon et Jehan de Meung, (actuel bâtiment de « La Fabrique » avec ses jardins et parking),

- restructuration et développement des ateliers de serrurerie et de mécanique en 1868, de menuiserie en 1882.

Le petit atelier est remplacé par une plus grosse structure, spécialisée dans l’outillage mécanique et la confection de pièces de moulins.

En 1901, l’entreprise compte au moins 23 employés.

En 1905, Charles Victor, qui a succédé à son père au milieu des années 1880, se retire de la direction de l’entreprise pour la confier à un industriel parisien, Célestin Caron. A sa mort en 1911, sa veuve la confie à son beau-frère, Lucien Comy, ingénieur en construction mécanique et originaire de la région parisienne.

De 1919 à 1931, le nouveau propriétaire de l’entreprise se nomme Fernand Bonmartin, industriel parisien. Puis, l’établissement passe entre les mains de la Société Anonyme Ponsard jusqu’en 1936. Cette année-là, Raymond Perrot, également industriel, rachète l’entreprise et en demeure le propriétaire jusqu’en 1965. Les locaux sont alors repris par la Société d’Application Mécanique qui déménage en 1972 pour s’installer dans la Zone Industrielle des Sablons. (existe encore auj ?? cf expo en 1998 !!)

En 1989, les anciens bâtiments rue des Mauves sont achetés par la commune. Ils sont réhabilités en 1998, aménagés en une salle de spectacles nommée « La Fabrique », inaugurée le 26 septembre 1998.

Tout le programme des événéments culturels à La Fabrique dans l'Agenda culturel (rubrique Guide culturel).