Édito

En savoir plus

Symptôme d’un malaise qui ne date pas d’hier, nos ronds-points s’animent au rythme des annonces gouvernementales. Souhaitons que, pour une fois, la parole des citoyens et celle des élus locaux soient écoutées et, surtout, entendues.
Dans le doute, ceux qui sont au plus près des habitants et connaissent au quotidien leurs problèmes, restent attentifs, pour ne pas dire vigilants.
Le 28 janvier dernier, les dix Maires de l’ancien canton de Meung organisaient, à Huisseau, leur séquence du « Grand Débat ». C ‘est dans un climat constructif et bienveillant que chacun a pu s’exprimer et l’ensemble de ces échanges a été transmis au Gouvernement. Espérons que la lumière, jaillie de ces discussions provinciales, éclairera l’esprit de nos élites parisiennes.

Dans ce contexte de forte turbulence, je tiens à remercier les services du Centre Communal d’Action Sociale qui œuvrent au quotidien auprès des plus démunis et s’efforcent d’accompagner les personnes en leur redonnant confiance en elles sans aucune déresponsabilisation. Chaque situation est analysée et des solutions personnalisées sont apportées. Une prise en compte de l’individu ou de la famille dans toute sa dimension afin de répondre au plus près des besoins en permettant le départ en classe de découverte d’un enfant, l’application d’un tarif réduit à la cantine, à une personne âgée de se chauffer l’hiver ou passer le cap d’une facture difficile à honorer… à ceux que les aléas de la vie ont laissé au bord du chemin.

Et comme l’emploi reste au cœur de nos préoccupations principales, nous vous informons que Synergie se pare de nouvelles implantations. Les chantiers d’installation d’importantes entreprises viennent de débuter et ce sont quelques 600 emplois qui verront le jour d’ici quelques années. Le Relais Emploi est mobilisé chaque jour afin de mettre en adéquation l’offre et la demande sur le territoire, et c’est une lourde tâche… Il convient de rappeler que nos artisans, commerçants et entreprises sont, toujours et désespérément, à la recherche de salariés.

Notre ville, cependant, continue de moderniser ses équipements et chacun peut observer l’avancée du chantier de la piscine d’été. Une fois sa cape d’inox et ses artères neuves posées, il ne nous restera plus qu’à travailler sur les espaces verts qui seront agrandis afin d’accueillir plus de baigneurs sur les plages ensoleillées.
Et s’ajoutant à cet équipement « balnéaire », un parcours de santé permettra aux sportifs et à ceux qui le sont moins, de s’oxygéner sur les bords de Loire.
Ce qui ne nous interdit pas de nous retourner sur les richesses du passé, en rappelant à tout un chacun que la Porte d’Amont a, elle aussi, besoin de notre sollicitude…
La souscription, lancée en décembre 2018, avance...mais à petits pas !

Le souci de l’immédiateté dans la communication est dans notre ADN : on sait que la fibre fait une entrée remarquée et surtout très attendue, dans et hors les murs. Ne pas hésiter à consulter le site Lysséo.fr afin de vérifier, sur la carte départementale à partir de quel moment votre domicile sera éligible.

Vous trouverez, dans les pages suivantes, l’illustration budgétaire d’une gestion vertueuse de la Commune, accompagnée de la déclinaison des actions de nos services et de celles des associations qui en prolongent le dynamisme et l’efficacité.
C’est sur cette note optimiste que nous vous souhaitons un printemps ensoleillé et fleuri ajoutant un peu plus à la grâce de notre jolie cité des bords de Loire.

Et à son Marché rayonnant, notre rendez-vous dominical, qui pourrait être plébiscité par la « vox populi » comme le plus beau du département, voire de tout l’Hexagone !


Pauline MARTIN
Maire de Meung-sur-Loire
Présidente de la Communauté de Communes des Terres du Val de Loire
Vice-Présidente du Département du Loiret