Édito Agrandir l'image

Édito

En savoir plus

Rattrapons le temps perdu

 

Quel bonheur de retrouver les manifestations qui jalonnent habituellement ce début d’été, des auditions des élèves de l’Ecole de Musique ou spectacles et événements de fin d’année de nos associations à ces multiples mariages célébrés en notre Maison Commune, en passant par la remise des dictionnaires aux élèves de CM2 et la présence de nombreuses familles au traditionnel Cinéma de plein air.

Sans oublier cet intense moment d’émotion, lors du vernissage de l’exposition de photos de Pierre Derouette. Un bel hommage rendu à l’homme, au père, à l’époux et dont le regard va rayonner, tout l’été, à La Monnaye.

Quel plaisir de retrouver la population et nos porte-drapeaux, pour la commémoration de l’Appel du 18 juin.

Une vraie joie d’accompagner nos associations dans leur reprise : si la culture est à l’honneur avec cinéma, théâtre et expositions, le sport et les loisirs se projettent sur la rentrée. N’hésitez pas à les soutenir en vous inscrivant dans leurs disciplines, ils ont besoin de vous !

Si ce numéro se veut détendu et optimiste, il ne peut faire l’impasse sur le fait que « le virus » continue de rôder autour de nous. Faisons preuve de prudence … et de civisme : allons nous faire vacciner… Des créneaux sont disponibles sur Doctolib.

Nous sortons d’une période électorale et, même si le grand vainqueur de la compétition demeure l’abstention, je tiens à vous remercier chaleureusement, s’agissant du Conseil départemental, de m’avoir renouvelé votre confiance, mais, aussi et surtout, d’avoir plébiscité la jeunesse en permettant à Aurore Caro, jeune adjointe en charge des finances de la Ville de Meung, d’être élue au Conseil régional. Elle y fera entendre la voix de notre territoire !

En passant, j’évoquerai sans m’y attarder, l’épisode des dysfonctionnements constatés dans la distribution des documents électoraux pour les scrutins régionaux et départementaux. Il démontre que si l’Etat exige beaucoup de sérieux des collectivités, celles-ci ne peuvent en exiger autant de la puissance publique. N’oublions pas que d’autres élections vont intervenir dans moins d’un an…

En attendant, profitons de cette période estivale pour retrouver une forme de sagesse et de sérénité, la détente et le plaisir d’apprécier les petites choses du quotidien. A l’image du feu d’artifice du 14 juillet qui nous a tant manqué l’année passée.

A ce jour, nous ne savons pas si l’été s’avérera caniculaire mais il est incontestable que l’automne sera chaud, avec pléthore d’activités. Si la Providence le permet, la vie devrait reprendre dans toute sa plénitude. Il s’agira donc de rattraper le temps perdu, avec la sagesse des vieilles troupes et l’enthousiasme des conscrits…

C’est pourquoi, nous vous attendons, nombreux, fidèles et joyeux à toutes ces manifestations touristiques qui vont s’égrener dans les semaines à venir, jusqu’à la traditionnelle « Fête du Pont » et au bien nommé « Forum des Passions. »

Pauline MARTIN

Maire de Meung-sur-Loire